Ce trebuie sa stiti cand va doriti un copil

Le cycle menstruel et l'ovulation

Un cycle menstruel normal est le meilleur indicateur d'une bonne santé globale.

Le cycle menstruel est une série de modifications mensuelles dans le corps de la femme, développées dans le but de la préparer à la grossesse. Chaque mois, l'un des ovaires libère un ovule.

Ce processus s'appelle l'ovulation. En même temps, une série de changements hormonaux prépare l'utérus à la grossesse. Si l'ovulation a eu lieur mais l'ovule n'a pas été fécondé, la membrane muqueuse de l'utérus (l'endomètre) est éliminée par le vagin. Ce processus représente la menstruation.

Le cycle menstruel est la période comprise entre le premier jour de la menstruation et le premier jour du prochain cycle menstruel.

Bien que la durée moyenne du cycle menstruel, considérée comme normale, soit de 28 jours, seulement 15% des femmes ont ce cycle. La durée du cycle menstruel varie d'une femme à l'autre, généralement entre 23 et 35 jours. Les variations et les changements qui affectent la durée du cycle menstruel sont plus susceptibles de se produire pendant la phase folliculaire, c'est-à-dire avant l'ovulation. Pour la plupart des femmes, la phase lutéale, c'est-à-dire le délai entre l'ovulation et la menstruation, dure entre 12 et 16 jours.

Le phénomène de saignement mensuel s'appelle la menstruation, tandis que le sang et les tissus éliminés s'appellent menstrues. La menstruation dure généralement entre 3 et 7 jours. Quelques jours avant la menstruation, les femmes présentent souvent des symptômes prémenstruels et les douleurs menstruelles se manifestent généralement au cours des premiers jours de la menstruation. Cela est causé par le fait que les hormones provoquent la contraction de l'utérus pour libérer la muqueuse utérine formée au cours du cycle menstruel précédent.

Dès le début de la menstruation, le système hormonal entre en action. Pour commencer, l'hypophyse dans le cerveau commence à produire l'hormone de stimulation du follicule (FSH). C'est la principale hormone qui stimule les ovaires pour produire des oeufs matures. Dans les ovaires, les oeufs non encore développés sont logés dans de petits sacs liquides, appelés follicules. La FSH stimule le développement de 15 à 20 oeufs et commence à produire l'hormone oestrogène. Le niveau d'oestrogène est au plus bas niveau le premier jour du cycle menstruel et commence à augmenter à mesure que les follicules se développent.

Pregatirea pentru ovulatie

Vers la cinquième jour du cycle (ou immédiatement après la fin des menstruations), l'hypophyse commence à secréter de petites quantités de l'hormone lutéinisante (LH). C'est l'hormone responsable de la libération de l'oeuf, identifiée par les tests d'ovulation, qui, au moment de l'apparition de la deuxième ligne, indique que l'ovulation s'est produite

Une fois que les follicules commencent à se développer, un follicule devient normalement dominant et l'ovule qu'il contient atteint sa maturité, tandis que les autres follicules disparaissent. Dans le même temps, la quantité croissante d'oestrogènes dans le corps assure l'épaississement de l'endomètre avec les nutriments et le sang, ce qu'il est nécessaire pour fournir à l'oeuf fécondé tous les nutriments et le soutien dont il a besoin pour grandir, en cas de fécondation et l'implantation. Des niveaux élevés d'oestrogènes sont également associés à l'apparition des premiers signes de fertilité: la glaire cervicale fertile, qui crée un environnement favorable à la progression des spermatozoïdes, devient de plus en plus humide et abondante à l'approche de l'ovulation. Vous remarquerez peut-être cela comme une fuite mince, glissante et blanchâtre. Les spermatozoïdes peuvent nager facilement à travers ce mucus et peuvent survivre dans cet environnement pendant plusieurs jours. Le col utérin subit aussi des modifications spécifiques sous l'influence des oestrogènes, et plus l'ovulation s'approche, plus le col de l'utérus est relevé, mou et ouvert.

Le niveau d'oestrogène continue d'augmenter et, lorsqu'il atteint la quantité maximale, provoque une augmentation rapide de la LH, ce qui provoque la rupture du follicule et la libération de l'ovule mature de l'ovaire dans la trompe utérine. Ce processus s'appelle l'ovulation et la phase folliculaire se termine ici. Un seul oeuf est libéré habituellement au cours de chaque cycle. Il est disponible pour la fertilisation pendant 12 à 24 heures. L'ovulation se produit alternativement entre les deux ovaires et il est possible que l'ovulation se produise même dans l'absence de la menstruation. Un léger saignement peut survenir pendant l'ovulation.

Ovulation

Beaucoup de femmes pensent que l'ovulation se produit le 14e jour, mais ce nombre est une moyenne et la plupart des femmes ovuleront un autre jour de leur cycle menstruel. En outre, le jour de l'ovulation peut varier d'un cycle à l'autre. Certaines femmes ressentent des douleurs ou des crampes en ovulant, tandis que d'autres ne ressentent aucune sensation et ne présentent aucun autre symptôme.

Si vous avez un cycle menstruel irrégulier, un test d'ovulation peut vous aider à savoir quand l'ovulation se produit. Ces tests évaluent le niveau d'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine et sont disponibles dans les pharmacies sans prescription médicale.

Une fois libéré, l'ovule se déplace vers l'utérus par la trompe Falloppe. A partir de ce moment, la phase lutéale commence. L'oeuf peut vivre jusqu'à 24 heures. Les spermatozoïdes survivent plus longtemps, généralement entre 3 et 5 jours. Les jours précédant l'ovulation et le jour de ce processus sont donc les plus fertiles. Dès que l'ovulation a eu lieu, la FSH chute soudainement et, sous l'action de la LH, le follicule commence à produire un autre hormone: la progestérone.

Apres ovulation

La progestérone détermine l'épaississement supplémentaire de l'endomètre, en cours de préparation pour un oeuf fécondé. Pendant ce temps, le follicule ovarien vide commence à diminuer; il se transforme en un corps lutéal (ou jaune) et continue à produire de la progestérone. Il commence également à produire de l'oestrogène, pour aider à préparer l'endomètre pour une éventuelle grossesse. A ce stade, des symptômes de tension prémenstruelle (SPM) peuvent apparaître, tels qu'une sensibilité accrue des seins, un gonflement, une léthargie, dépression et irritabilité. La progestérone détermine également l'augmentation de la température basale. Si l'oeuf n'est pas fécondé, les niveaux d'oestrogène est de progestérone sont réduits. Sans les hormones qui aident à le maintenir, la membrane muqueuse de l'utérus épaissi se détache et le corps l'élimine.


Dans la période post-ovulation, mangez sainement, relâchez votre tension et cherchez des moyens de vous détendre afin de favoriser la bonne implantation de l'ovule fécondé dans l'endomètre.


preparation menstruation suivante

Préparation pour la menstruation suivante...

A mesure que le follicule vide diminue, si l'ovule n'est pas fécondé, les taux d'oestrogènes et de progestérone diminuent. Sans les niveaux élevés d'hormones pour aider à la maintenir, la muqueuse utérine épaissie commence à se décomposer et le corps l'élimine. C'est le début de la menstruation et du prochain cycle menstruel.

...ou pour la grossesse

Si l'ovule a été fécondé, il peut être implanté avec succès dans l'endomètre. Cela se produit généralement environ une semaine après la fécondation. Dès que l'oeuf fécondé est implanté, le corps commence à produire l'hormone de grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), qui maintiendra actif le corps lutéal. Il continue à produire de l'oestrogène et de la progestérone pour empêcher le retrait de l'endomètre jusqu'à 12 semaines lorsque le placenta est suffisamment mature pour maintenir la grossesse.