Ce que vous devez savoir quand vous voulez un bébé

Jours fertiles

Les jours fertiles sont ceux dans lesquels une femme est plus susceptible de tomber enceinte. Dans chaque cycle menstruel, une femme peut concevoir environ 6 jours: le jour de l'ovulation et les 5 jours précédents.


Ce qui est plus difficile est de savoir exactement quand l'ovulation se produit.


Pour estimer la période fertile, il faut garder une trace du cycle menstruel.

Le jour 1 du cycle est le premier jour de la menstruation. Compte tenant que la durée du cycle peut varier légèrement d'un mois à l'autre, il est préférable de surveiller le cycle menstruel pendant plusieurs mois consécutifs.

Essayez de déterminer le jour de l'ovulation et rappelez-vous-le, inscrivez-le au calendrier du cycle menstruel, car c'est un jour important. Lors du cycle suivant, vous saurez que la période fertile commence cinq jours avant le jour de l'ovulation.

La période fertile est la période où vous devriez avoir des relations intimes non protégées tous les deux jours si vous souhaitez optimiser les chances de grossesse. Cette période se termine le lendemain de l'ovulation.

Pour plus de sécurité dans la détermination de l'ovulation, nous vous recommandons d'utiliser les tests d'ovulation ProFecund à partir du neuvième jour du cycle jusqu'à l'obtention d'un résultat positif.

Calendrier du cycle

Il y a des manières différentes d'identifier les jours où vous êtes le plus susceptible de tomber enceinte. Il est important de se rappeler que les signaux d'ovulation varient d'une femme à l'autre le bon nombre d'entre eux ne présentent aucun symptôme, même si l'ovulation se produit normalement. Parmi les signes les plus évidents à surveiller figurent les modifications de la glaire cervicale et une augmentation de la température basale.

Modifications de la glaire cervicale

La glaire cervicale est différente de la sécrétion vaginale. Les mêmes hormones qui contrôlent le cycle menstruel déterminent que le col utérin secrète une glaire cervicale aux propriétés fertiles, qui protège le liquide séminal et aide le sperme à progresser vers l'utérus et les trompes de Fallope.

Le mucus change lorsque le corps de la femme se prépare à libérer un oeuf. Il y a de nettes différences dans la façon dont le mucus apparaît et cela se ressent à différents stades du cycle menstruel mensuel d'une femme:

  • pendant les règles, il n'y a pas de mucus cervical.
  • après la menstruation, le vagin est sec et il n'y a pas de mucus cervical.
  • quelques jours après la fin de la menstruation, le col de l'utérus commence à sécréter le premier mucus du cycle menstruel, en quantités assez faibles. Il est collant, blanc ou légèrement jaunâtre, opaque, ne s'étire pas et a une consistance légèrement farineuse.
  • au fur et à mesure que les follicules commencent à sécréter plus d'oestrogènes, le mucus devient plus fin, plus mince et plus humide, plus crémeux. La couleur est aussi blanche ou jaune, opaque. Il peut s'étirer un peu ou non. Tout cela indique le début de la période fertile.
  • lorsque l'ovulation s'approche, le mucus devient plus transparent, humide, élastique, transparent et glissant, pour ressembler à un blanc d'oeuf cru. Cette période est très fertile.
  • une fois l'ovulation terminée, le mucus commence à se contracter et à se sécher. Ce séchage peut se produire progressivement ou peut être soudain.

Il faut tenir compte que certaines actions, telles que l'allaitement ou l'utilisation de la douche ou des produits d'hygiène peuvent changer l'aspect du mucus.


L'observation des signes de l'ovulation peut être au début un défi pour certaines femmes, mais avec le temps beaucoup d'entre elles arrivent à reconnaître facilement ces signes communs.


Augmentation de la température basale

Au cours des 24 heures de la journée, la température corporelle varie de manière continue. Pendant la nuit (le sommeil), la température corporelle diminue progressivement jusqu'à atteindre le point le plus bas tôt le matin. A l'approche de l'heure normale de réveil, l'activité métabolique augmente, entraînant également une augmentation de la température. Pendant les activités quotidiennes, la température peut varier légèrement à différents moments de la journée, en fonction du niveau d'activité. La température de base est la température du corps en état de repos et doit toujours être mesurée le matin, immédiatement après le réveil, avant de se lever du lit et de prendre des repas ou des boissons.

Le changement de la température basale se produit normalement chez chaque femme pendant le cycle menstruel. Habituellement, avant l'ovulation, la température basale du corps est diminuée par l'oestrogène, mais immédiatement après l'ovulation, lorsque la progestérone est sécrétée, la température augmente légèrement, parfois de moins d'un degré, et reste élevée pendant toute la durée de la grossesse ou jusqu'à ce que le cycle menstruel commence, quand elle diminue à nouveau. Pour confirmer l'heure de l'ovulation, la température de base doit être maintenue stable pendant au moins trois jours consécutifs.

Pour mesurer la température basale, nous vous recommandons d'utiliser un thermomètre plus sensible, qui mesure deux décimales.

Mesurez la température à la même heure tous les matins, toujours avant de vous lever du lit. Si vous enregistrez votre température tous les jours pendant plusieurs cycles, vous constaterez une tendance qui vous aidera à identifier les jours plus fertiles.

La température basale est le signe de la fertilité qui confirme que l'ovulation a eu lieu. Il est possible que le matin où la température est plus élevée la période fertile de ce cycle menstruel soit terminée. C'est pourquoi il est important de vérifier également les autres principaux signes de fertilité qui vous permettent de savoir que l'ovulation s'approche.

Des erreurs de lecture ou de procédure font de la mesure de la température basale une méthode peu fiable pour déterminer le moment de l'ovulation. Il est donc préférable d'utiliser des tests d'ovulation. Ceux-ci indiquent le moment respectif de manière beaucoup plus fiable.

Les femmes peuvent également reconnaître d'autres signes d'ovulation, mais ceux-ci ne surviennent pas nécessairement à chaque cycle et chez toutes les femmes: saignements légers, crampes ou douleurs légères dans une partie de l'abdomen, sensibilité accrue des seins, ballonnements, augmentation du désir sexuel, modification de la position du col utérin, sensibilité accrue de l'odorat, du goût ou de la vue.

Il est possible de ne pas remarquer tous ces signes secondaires de l'ovulation. C'est bon, ce n'est pas un problème. Cependant, si vous les remarquez, ces signes peuvent vous aider à identifier les jours fertiles.

Le graphique ci-dessous illustre l'évolution des chances de grossesse par rapport au jour de l'ovulation. Comme vous pouvez le constater, les chances commencent à augmenter cinq jours avant, atteignent un maximum le jour de l'ovulation et deviennent nulles le lendemain.

    Ovulatia

    Ce graphique montre l'importance de savoir ce jour crucial, dans les deux situations: quand vous voulez et quand vous ne voulez pas tomber enceinte.