Your browser fingerprint:

Vous ne pouvez pas tomber enceinte ou fixer la grossesse?

La deuxième phase du cycle menstruel d'une femme est appelée la phase lutéale et représente la période écoulée entre l'ovulation et la date à laquelle la prochaine menstruation commence. La fécondation et l'implantation ont lieu à ce stade du cycle menstruel.

Comme vous pouvez l'imaginer, toute perturbation de la phase lutéale du cycle peut être préoccupante, car elle peut affecter la fertilité. La plupart des experts conviennent qu'une phase lutéale inférieure à 12 jours ne laisse pas suffisamment de temps à l'utérus pour former une muqueuse nourrissante pour un foetus en croissance, par conséquent entraîne une fausse couche si la fertilisation a lieu.

Les symptômes du défaut de phase lutéale

  • Un cycle menstruel court
  • taux faible de progestérone
  • baisse de la température basale après l'ovulation
  • des symptômes inhabituels pendant la phase lutéale, tels que maux de dos, saignements et selles

Suivre le calendrier et tenir un journal du cycle menstruel peut vous aider à déterminer la durée de la phase lutéale et si vous avez des taux réduits de progestérone. On estime que le déficit de phase lutéale affecte jusqu'à 63% des femmes qui ont subi des couches fausses de manière répétée et  le 6-10% des femmes fertiles.

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent provoquer un dysfonctionnement de la phase lutéale. Le plus commun est un faible taux de progestérone. La progestérone est une hormone importante, nécessaire à la préservation de la muqueuse utérine (endomètre) et au maintien de la grossesse au cours du premier trimestre. Si la production de progestérone chez une femme n'a pas atteint le niveau optimal au cours de cette phase importante de son cycle, un dysfonctionnement peut survenir dans la phase lutéale.

Le taux faible de progestérone et défaut de phase lutéale

La progestérone est produite tout au long du cycle avec des niveaux croissants immédiatement après l'ovulation, qui sont maintenus augmentés jusqu'au début des prochaines menstruations. Si le niveau de progestérone n'augmente pas suffisamment après l'ovulation ou tombe trop tôt avant la menstruation, cela peut entraîner une courte phase lutéale.
Quelques-unes des causes les plus courantes de faibles niveaux de progestérone sont:

  • La faible production de follicules
  • Si la glande pituitaire (l'hypophyse) ne produit pas suffisamment d'hormone folliculo-stimulante (FSH) dans la première moitié du cycle menstruel (le temps écoulé entre le premier jour de la dernière menstruation et l'ovulation), la production de follicules peut être faible, ce qui peut provoquer une muqueuse mince et des menstruations précoces. Ceci, bien sûr, empêchera la fécondation et l'implantation.

  • La baisse prématurée du niveau de progestérone
  • Si le niveau de progestérone baisse trop tôt (généralement quelques jours après l'ovulation), le corps pensera automatiquement qu'il est temps de nettoyer l'utérus, c'est-à-dire d'éliminer de l'endomètre et de commencer un nouveau cycle menstruel. Des cycles très courts (moins de 24 jours) sont généralement un signe de ce type de défaut de phase lutéale.

  • Faible taux d'hormone lutéinisante  (LH)
  • La LH augmente avant l'ovulation (24 h). Lorsqu'elle atteint son niveau maximal, la LH provoque l'ovulation, c'est-à-dire la rupture du follicule dominant et la libération de l'ovaire mature de l'ovaire dans la trompe utérine. Une quantité de LH inférieure à celle normale au moment où l'ovulation devrait se produire peut empêcher la production efficace de l'ovulation et entraîne également de faibles niveaux de progestérone.

  • Non épaississement correct de l'endomètre
  • Un œuf fécondé a besoin d'un environnement nutritif pour devenir un fœtus. C'est la responsabilité de l'utérus. Cependant, si la muqueuse utérine (endomètre) n'est pas suffisamment épaisse ou solide, elle n'est pas en mesure de soutenir cette nouvelle vie et un avortement spontané peut se produire. Cette situation peut être causée par un faible niveau d'hormones ou par un déséquilibre hormonal. L'œstrogène est l'hormone qui épaissit la muqueuse utérine, préparée pour l'implantation et la progestérone empêche l'élimination de l'endomètre.

  • Taux de cholestérol excessivement bas et poids inférieur à la moyenne
  • Une autre cause de défauts dans la phase lutéale est le taux de cholestérol anormalement bas, qui se traduit par une faible production de progestérone. Toutes les hormones, y compris la progestérone, ont besoin de cholestérol pour être produites par le corps. Un poids inférieur à la moyenne peut être une cause de défauts de la phase lutéale, les faibles taux de graisse corporelle peuvent entraîner de faibles taux d'hormones.

Des solutions au défaut de phase lutéale

Bien qu'un défaut de la phase lutéale puisse être un problème assez grave qui empêche une grossesse de se fixer, la bonne nouvelle est que, dans la plupart des cas, il peut être corrigé par des thérapies naturelles. Le défaut de la phase lutéale et un faible taux de progestérone peuvent être influencés par diverses méthodes:

Le régime alimentaire

Assurez-vous que n'importe quelle des suggestions suivantes est associée à une alimentation riche en:

  • Vitamine C: une étude clinique a montré que la vitamine C améliore les taux hormonaux  et augmente la fertilité chez certaines femmes présentant des dysfonctionnements de la phase lutéale. Au cours de l'étude, 25% des femmes qui ont reçu de la vitamine C sont tombées enceintes dans les 6 mois suivants, par rapport au groupe placebo, dans lequel 11% sont tombées enceintes au cours de la même période. Les aliments riches en vitamine C sont les agrumes, les poivrons, le brocoli, les choux de Bruxelles, les fraises, etc..
  • Acides gras essentiels: principalement les acides gras essentiels Oméga 3 sont importants pour la production d'hormones. Les aliments riches en acides gras essentiels sont les graines de lin, les noix, le saumon, les sardines, le flétan, les crevettes, les moules et les graines de chia
  • Légumes à feuilles vertes: ils sont riches en vitamines B, nécessaires au bon équilibre hormonal
  • Cholestérol des œufs, de l'huile de noix de coco et des graisses des produits animaux biologiques et nourris naturellement: le cholestérol est nécessaire à la production d'hormones. Les aliments riches en bon cholestérol sont: la viande de bœuf qui a reçu de la nourriture écologique, le lait de vache ou de chèvre (nourri à l'herbe), les œufs de poules élevées en agriculture biologique et l'huile de coco

Tous ces aliments sont nécessaires à la bonne production d'hormones dans le corps.

Vitex agnus castus

Pour ceux qui recherchent un moyen naturel d'augmenter les niveaux de progestérone, une excellente solution est un supplément au contenu standardisé Vitex, tel que ProFecund. Aussi appelée le fruit de la chasteté, Vitex est l'une des plantes les plus efficaces pour équilibrer le système hormonal féminin, utilisée depuis plus de 2500 ans. Des études ont montré que cette plante contribue efficacement à prolonger la durée de la phase lutéale.

Vitex n'est pas une hormone et agit néanmoins sur l'hypothalamus et l'hypophyse, déterminant la sécrétion hormonale spécifique ou la transmission des signaux chimiques nécessaires aux ovaires pour la libération d'oestrogène et de progestérone. Vitex provoque une augmentation de la sécrétion d'hormone lutéinisante (LH) à mesure que la sécrétion d'hormone folliculo-stimulante diminue. Vitex crée ainsi l'équilibre des hormones impliquées dans l'ovulation en participant au rééquilibrage hormonal. Plus précisément, Vitex est efficace pour réguler la fonction hypophysaire et normaliser les niveaux d'oestrogène et de progestérone. Vitex est extrêmement efficace pour soutenir la régulation de l'ovulation et par conséquent augmenter la fertilité féminine.

Crème à la progestérone

Un autre traitement possible pour prolonger la phase lutéale consiste à appliquer une crème à la progestérone. La crème à la progestérone naturelle doit être utilisée deux fois par jour, appliquée dans les zones molles, telles que la zone intérieure des bras ou l'intérieur des cuisses, après l'ovulation jusqu'au début de la prochaine menstruation. Si le problème dépend d'un faible niveau de LH, l'application d'une crème à la progestérone seule peut ne pas fonctionner.

Vitamine B6

De nombreuses femmes ont signalé une phase lutéale prolongée après une supplémentation en vitamine B6, en raison de l'effet d'équilibrage hormonal que la vitamine B6 a sur le corps. La vitamine B6 se trouve dans le thon, les bananes, la dinde, le foie, le saumon et de nombreux légumes verts. De plus, un supplément à vitamine B6 peut être une solution. Assurez-vous d'utiliser de la vitamine B6 avec un complexe de vitamines B ou de multivitamines pour éviter les déséquilibres.

Antioxydants

Des études récentes ont montré que le stress oxydatif peut être à l'origine du défaut de la phase lutéale. Les femmes qui ont eu une déficience de la phase lutéale et des fausses couches récurrentes se sont révélées avoir des niveaux d'antioxydants significativement inférieurs à ceux des femmes en bonne santé.

  • L'insuffisance de la phase lutéale est une condition médicale grave, car cela peut empêcher une grossesse. Heureusement, ce problème peut souvent être facilement résolu avec les thérapies énumérées ci-dessus. Notre recommandation est de tester le taux de progestérone sanguine tôt, pour évaluer la nécessité de son supplémentation.
    Pour réguler le système hormonal féminin, y compris la régulation du niveau de progestérone dans le sang, un traitement minimum de trois mois avec ProFecund, le produit naturel dédié à l'augmentation de la fertilité féminine, est recommandé.