Your browser fingerprint:

Le système reproducteur masculin

Vous souvenez-vous de ces jours incommodes à l'école, quand vous étiez gênés d'apprendre pour la première fois sur la reproduction humaine et sur l'anatomie du système reproducteur masculin? Maintenant nous allons faire un bref rappel des informations reçues à l'époque. Contrairement aux femmes, dont les organes sexuels se trouvent entièrement à l'intérieur du corps, les organes reproducteurs masculins sont situés tant à l'intérieur qu'à  l'extérieur du corps et incluent:

  • Le scrotum
  • Les testicules
  • Les voies spermatiques
  • Les glandes sexuelles
  • Le pénis  

Le scrotum est un organe en forme de sac, constitué de la peau et de muscles, qui abrite les testicules. Il est situé sous le pénis, dans la zone pubienne. Le scrotum se compose de deux sacs adjacents, chacun d'entre eux abritant un testicule. La musculature lisse du scrotum permet d'ajuster la distance entre les testicules et le reste du corps. Lorsque la température des testicules dépasse la limite supportée par la spermatogenèse, le scrotum se détend, permettant aux testicules de s'éloigner du corps. Au contraire, le scrotum se contracte et rapproche les testicules de la chaleur corporelle lorsque la température descend en dessous de la valeur minimale de l'intervalle idéal pour la formation des spermatozoïdes.

Les deux testicules sont les glandes mâles responsables de la production de sperme et de testostérone. Ce sont des organes glandulaires ellipsoïdaux, avec des dimensions comprises entre 3,5 - 5 cm de long et env. 2,5 cm de diamètre. Chaque testicule, logé dans son propre sac du scrotum, est relié par l'abdomen par un canal spermatique et un muscle spécial, également associé à la musculature du scrotum pour réguler la température. L'intérieur des testicules est divisé en petits compartiments, appelés lobes. Chaque lobe contient une section de minuscules tubes séminifères (producteurs de sperme) tapissés de cellules épithéliales. Ces épithéliums (membranes) contiennent de nombreuses cellules souches, qui se divisent et forment de façon permanente des spermatozoïdes, dans le processus appelé spermatogenèse.

L'épididyme est une zone de stockage des spermatozoïdes, qui est enroulée autour des bords supérieur et postérieur du testicule. L'épididyme est constitué d'un tube d'une longueur totale d'env. 2 mètres, qui apparaît comme une masse compacte. Le sperme produit dans les testicules pénètre dans l'épididyme pour mûrir avant d'être envoyé aux organes reproducteurs. C'est précisément le rôle joué par l'épididyme: retarder la libération du sperme, lui permettre de mûrir.

A l'intérieur du scrotum, une paire de voies spermatiques relie les testicules à la cavité abdominale. Ces voies spermatiques contiennent des nerfs, des veines, des artères et des canaux lymphatiques qui soutiennent le fonctionnement des testicules. En outre, ils contiennent le canaux déférents (ou spermiductes), deux tubes musculaires qui transportent le sperme de l'épididyme dans la cavité abdominale jusqu'au canal éjaculateur. Les canaux déférents ont un diamètre plus grand que les tubes épididymaires, à leur intérieur étant stockés les spermatozoïdes arrivés à maturité. La musculature lisse des canaux déférents pousse le sperme, à travers le péristaltisme, vers le canal éjaculateur.

Les vésicules séminales sont une paire de glandes exocrines de forme irrégulière qui produisent et stockent une partie du liquide associé dans le sperme. Ces liquides contiennent des protéines et du mucus et ont un pH alcalin pour permettre aux spermatozoïdes de survivre dans l'environnement vaginal acide. Le fluide contient également du fructose, qui nourrit les spermatozoïdes, afin qu'ils survivent le plus longtemps possible, pour fertiliser l'ovule.

Les canaux déférents traversent la prostate (ils sont entourés par celle-ci) et se joignent à l'urètre, formant la structure appelée canal (ou tractus) éjaculatoire. Lors de l'éjaculation, le canal s'ouvre et libère des sécrétions de spermatozoïdes et de vésicules séminales dans l'urètre.

Le liquide séminal passe du tractus éjaculatoires à l'extérieur du corps à travers l'urètre, un tube musculaire de 20 à 25 cm de long. L'urètre traverse la prostate et se termine par l'orifice urétral externe, situé à l'extrémité du pénis. L'urine suit la même voie dans le processus d'excrétion, lors de l'élimination de la vessie.

La prostate est une glande exocrine de la taille d'une noix, disposée dans la zone inférieure de la vessie, autour de l'urètre. La prostate produit une partie quantitative importante du liquide qui constitue finalement le sperme. Ce fluide est de couleur laiteuse et contient des enzymes, des protéines et d'autres substances qui soutiennent et protègent le sperme pendant l'éjaculation. Et la prostate est musclée avec des fibres lisses, qui peuvent se contracter pour empêcher l'écoulement de l'urine ou du sperme.

Dans la partie inférieure de la prostate, il y a une paire de glandes exocrines de la taille d'un pois, appelées glandes Cowper (ou glandes bulbo-urétrales). Ils sécrètent dans l'urètre un fluide mince et alcalin qui lubrifie l'urètre et neutralise l'acidité de l'urine laissée dans l'urètre après la miction. Ce liquide pénètre dans l'urètre lors du prélude sexuel, avant l'éjaculation, préparant l'urètre au transit des spermatozoïdes.

Le pénis est l'organe sexuel masculin externe, situé au-dessus du scrotum, en dessous du nombril. Le pénis est de forme approximativement cylindrique et contient la dernière partie de l'urètre et l'orifice urétral externe. Les grandes alvéoles du tissu pénien permettent son remplissage avec du sang, permettant l'érection. L'érection du pénis augmente sa taille et le durcit. La fonction du pénis est de fournir du sperme au vagin pendant les rapports sexuels. En plus de la fonction reproductrice, l'ensemble du pénis permet l'excrétion d'urine à travers l'urètre vers l'extérieur du corps.

Le sperme est le fluide produit par les hommes pour la reproduction sexuelle, éjaculé du corps pendant les rapports sexuels. Le sperme contient des spermatozoïdes, des cellules reproductrices mâles, ainsi qu'un certain nombre d'autres constituants, en suspension dans un matériau liquide. La composition chimique du sperme lui confère une consistance épaisse et collante et un pH légèrement alcalin. Ces caractéristiques lui permettent de soutenir la reproduction grâce à l'aide apportée aux spermatozoïdes après les rapports sexuels. Les spermatozoïdes sont aidés à rester dans le vagin et l'acidité de l'environnement vaginal est neutralisée. Chez les hommes adultes en bonne santé, un millilitre de sperme contient env. 100 millions de spermatozoïdes. Ces cellules reproductrices mâles sont destinées à la fécondation de l'œuf à l'intérieur des trompes de Fallope de la femme.