Your browser fingerprint:

Le système reproducteur féminin

Il est passé longtemps depuis les cours d'anatomie au lycée,  qui ont été probablement les dernières  leçons formelles sur la reproduction humaine. Depuis lors, vous avez oublié, (encore une fois, probablement ...) de nombreuses informations fondamentales. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas le seul. Regardons un peu en arrière et passons en revue les principes fondamentaux du système reproducteur féminin et comment la conception a lieu.

La cellule fondamentale de la fertilité féminine est l'ovule, également appelé ovocyte ou gamète. L'ovule est l'une des plus grosses cellules du corps de la femme: il a à peu près la taille d'un grain de sable et est environ 16 fois plus grand qu'un spermatozoïde.

Une femme naît avec un nombre fini d'ovules, généralement environ 1 à 2 millions, dont la production a lieu avant la naissance, dans l'utérus nouvellement formé du fœtus, vers la semaine 20. Vous vous rendez compte que nous sommes été dans l'utérus de la grande mère, avant même la naissance de nos propres mères? Contrairement au fœtus mâle, qui ne produit pas de sperme, le fœtus femelle possède tous les ovules que la future femme aura pendant sa vie. Ce qui signifie, pratiquement, que, lorsque votre mère n'était qu'un fœtus dans le ventre de sa mère, elle avait déjà formé l'un des ovules à partir desquels vous vous êtes finalement développé.

Au moment où une femme atteint la ménopause (généralement après avoir atteint l'âge de 50 ans), ses ovules ont été consommés. En sachant cette information, il est facile de comprendre pourquoi l'âge est le facteur le plus important affectant la réserve ovarienne.

Les organes internes de la reproduction féminine sont le vagin, l'utérus, les trompes de Fallope et les ovaires.

Le vagin est un tube musculaire, creux à l'intérieur, qui s'étend de l'ouverture vaginale à l'utérus.

L'utérus a la forme d'une poire à l'envers, avec une muqueuse épaisse et des parois musclées. En fait, l'utérus contient certains des muscles les plus forts du corps d'une femme. L'utérus est la cavité dans laquelle le fœtus se développera. Chaque mois, l'endomètre (paroi interne de l'utérus) s'épaissit avec du sang et des tissus nutritionnels, préparant l'implantation d'un ovule, si l'ovule est fécondé par le sperme. Si l'ovule ne rencontre pas le sperme et que la fécondation ne se produit pas, l'endomètre est éliminé pendant les menstruations.

Aux extrémités supérieures de l'utérus, deux trompes de Fallope relient l'utérus des ovaires. Ceux-ci produisent, maintiennent et libèrent des œufs dans les trompes de Fallope, un processus appelé ovulation. À l'intérieur de chaque tube se trouve un passage étroit, pas plus grand que le diamètre d'une aiguille à coudre, qui peut parfois être bloqué. Au cours de chaque cycle menstruel, un ovule est libéré par l'un des ovaires et commence à descendre l'utérus à travers la trompe de Fallope. Une fois que l'œuf atteint l'utérus, les petits brins de sa muqueuse le poussent dans le couloir étroit dans l'utérus. Si l'ovule est fécondé par un spermatozoïde, nous disons que la conception s'est produite, mais si l'ovule ne rencontre pas le sperme, il mourra et sera éliminé du corps avec la paroi interne de l'utérus.

Le système endocrinien

Le système endocrinien fait référence à la collection de glandes qui sécrètent des hormones directement dans le système circulatoire pour être transportées vers les organes cibles éloignés. Les glandes endocrines les plus importantes comprennent la glande pinéale, l'hypophyse, le pancréas, les ovaires (chez la femme), les testicules (chez l'homme), la glande thyroïde, les glandes parathyroïdes, l'hypothalamus et les glandes surrénales.

Comme parties du système endocrinien, les ovaires produisent des hormones sexuelles féminines: œstrogènes et progestérone. Ces hormones régulent le cycle menstruel et jouent également un rôle très important pendant la grossesse.

L'hypophyse contribue à la régulation des hormones sexuelles par l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH). FSH et LH assurent le bon fonctionnement du système de reproduction. La FSH stimule la maturation des follicules ovariens dans les ovaires et la LH aide les femmes à ovuler.

Parce que tous les composants du corps humain agissent en synergie, l'équilibre hormonal est extrêmement important pour le système reproducteur et pour la conception.